Joom!Fish config error: Default language is inactive!
 
Please check configuration, try to use first active language

Modèle PI

postheadericon Modèle PI

 

Description :

Fond et éclisse: KOA ondé

Double fond en érable ondé

Table: Epicéa

Touche: Ebène

Manche : Acajou brésilien

Pickguard: ébène Macassar

Mécaniques Schertler

Micro Bénédetti jazz flottant

La démarche de conception de cette guitare :

L'idée de départ, lors de l'élaboration de cette guitare, était assez simple : libérer la table de toutes contraintes afin de la laisser vibrer au maximum. La guitare type Archtop me semblait le plus adaptée à cet exercice car il n'y a pas de phénomène d'arrachement au niveau du chevalet, juste une pression verticale, que l'on peut, de plus, faire varier avec le renversement des cordes vers le cordier.

Pour laisser la table d'harmonie le plus libre possible, il fallait que la tension exercée par les cordes soit récupérée par la structure rigide de la caisse et non par la table elle-même, pour cela j'ai utilisé des contre-éclisses massives, une entretoise en carbone entre le tasseau du manche et le tasseau arrière de la caisse.

J’ai cherché à avoir une table d'harmonie la plus souple possible, sculptée en forme de tuile, et non en forme de dôme, plus facilement mise en mouvement par les vibrations.

Au niveau du barrage je voulais également libérer la table; j'ai opté pour un barrage parallèle ne touchant la table uniquement qu'au niveau du chevalet, donc pas sur toute la longueur des barres, s'appuyant uniquement sur les tasseaux de manche et arrière. Un barrage secondaire type éventail "léger" vient, lui, diffuser la vibration sur toute la surface de la table

Pour une raison de confort, je ne voulais pas un format de guitare trop grand mais je voulais des résultats acoustiques, et pour conserver une surface de table la plus grande possible, j'ai décidé d'enlever les ouies traditionnelles et de les remplacer par des évents se trouvant sur les éclisses ,à la périphérie de la table.

Pour laisser la table libre, la première chose à faire est de ne pas l'empêcher de vibrer, cela semble évident mais si l'on y regarde de plus près, à partir du moment où l'on prend une guitare en main l'avant-bras vient dans la plupart des cas étouffer la table agissant comme une sourdine automatique, j'ai alors réalisé un pickguard/ armrest qui évite ce phénomène.

Le résultat :

Si l'on compare cette guitare à une guitare Archtop classique, on observe une plus grande projection et une transparence assez prononcée, la dynamique est accentuée.

Ce modèle n'en étant qu'à sa phase de développement, il me semble possible de l'améliorer en retravaillant certaine épaisseurs, le principe de base étant conservé.

 

 

 
We have 30 guests online
Le site est à nouveau opérationnel. Bonne visite et n'hésitez pas à me contacter par ce site ou sur mon compte Facebook.